Jour 9 – La Corniche des Cévennes


Google Maps

La Corniche des Cévennes. On dit que la route n’est pas un circuit mais ceux qui ont définit le tracé devaient avoir autre chose en tête. C’est hyper excité qu’on prend la route.

J9-0-Camping

Passage par les gorges du Tarn ce samedi alors forcément il y a du monde. De la voiture, des caravanes, des camping-cars, des camionnettes avec attelage pour les kayaks bref c’est assez chargé. On arrive tout de même à se faufiler et sortir de cette congestion pour entrer dans les Cévennes.

Passage par la route de la course de côte du Pompidou puis on arrive sur la fameuse route. Arrêt aux abords d’un virage pour une pause photo. Dépaysement complet au milieu de la campagne avec très peu de passage
Un motard s’arrête en nous croyant en panne. Petite discussion, il venait d’acheter sa BM. Quelques minutes plus tard, une dépanneuse passe devant nous et on la voit revenir vers nous. Le monsieur nous demande si c’est nous qui attendons une assistance. Tout va bien pour nous, on discute rapidement avec lui puis il repart en arrière vers un autre 2-roues qu’il a vu avant nous.

J9-0-Motos-virage-Cevennes-noplaque

Rémi et moi repartons direction St Jean du Gard. On reprend vite notre pied, signe comme il se doit à la dépanneuse et le motard. On roule, roule, roule , Rémi me dit que de la mon pneu arrière laisse de la gomme dans les virolos \o/ quand à l’approche d’une épingle, je rétrograde de la seconde à la première et j’ai senti que ça ne ça s’était pas bien passé. Dans le scala, Rémi me dit que ma chaine pendouille derrière par terre. Je n’ai pas ré-embrayé car j’ai senti le choc, la chaine s’est cassée, le point dur n’a pas résisté.
Par chance, pas de chute, pas de jambe coupée, ça aurait pu être plus grâve.

J9-4-Chaine-cassee-virage

On emmène les motos à l’ombre et je tente d’avoir du réseau pour appeler mon assistance. Peu après on recroise le dépanneur. Je lui dit qu’il va rapidement avoir un ordre de déplacement pour revenir, on l’attend. On l’a bien attendu 45 minutes sous le cagnard, heureusement avec un bout d’ombre. On en profite pour manger les sandwichs qu’on avait emmené.
Parce qu’on se dégonfle pas comme ça, on étudie nos pneus qui avec la chaleur ont bien travaillé.

Ma fz6
J9-1-Math-pneu-avant
J9-1-Math-pneu-arriere

Le cb1000r
J9-2-Remi-pneu-avant
J9-2-Remi-pneu-arriere

Photos de la chaine
J9-3-Chaine-cassee
J9-3-Chaine-cassee-part2
J9-3-Chaine-cassee-part1

Le dépanneur revient, un gars bien sympa. Il prend en charge la moto, nous raconte pleins d’anecdotes avec les motos dans le coin, comme quoi il est content que ce soit un fz6 et non un custom car bien plus simple à gérer grâce à la garde au sol.

J9-5-Moto-Math-depaneuse-noplaque

Par chance cette semaine du 15 aout, la concession Yamaha d’Alès est ouverte et par chance encore, ils ont un kit chaine à me proposer. Fermée le lundi, je peux venir chercher la moto mardi dans l’après midi. D’ici là, va falloir de la patience.

Un taxi vient me chercher pour me ramener à Millau, soit environ 2h de route. Rémi lui repart dans les virolos. J’arrive tout juste avant lui au camping dans lequel on passera la soirée tranquille.


2 Comments Jour 9 – La Corniche des Cévennes

    1. hammat

      Béh c’est mon assistance qui a pris tous les déplacements à sa charge, pour pas loin de 500 euros au final (3 taxis et 2 trains). Soit à peine la moitié de mon assurance mais au moins ça fait du bien de profiter de leurs sous.
      Moi j’ai du payé mon kit chaine par contre, forcément.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *