Jour 7 – Route 48 jusque Tysse


Réveil à 10h20, il fallait récupérer de la fatigue de la veille.
Le temps est maussade, très gris, encore humide. J’aperçois un sèche-linge à la sortie de ma douche. Je pars pour laver mon linge à la main et faire tout sécher pendant que je me prépare à décoller.

7_IMG_9996
Bien sûr, rien n’a séché. J’ai l’impression de remettre une combinaison de plongée encore mouillée, quel enfer. Bref je dépasse ça, me libère de ce que je dois et pars rapidement. À mon départ, le soleil pointe son nez, les routes sêchent rapidement.

Je pars pour rejoindre la route 48 donc, je fais fausse route, il me faut faire demi tour (vu le plaisir que je prends, ça va encore). La limitation est à 80km/h, je suis à 110 à suivre une voiture locale, wow. Il y a pas mal de spots où j’aurais pu m’arrêter mais la frustration d’hier m’en a un peu empêcher.

7_IMG_0003
Si vous partez en Norvège et que vous le pouvez, prenez les petites routes, rien à voir avec les routes principales. La route 48 est dans un superbe état avec des virages à gogo. Je sens bien la moto aujourd’hui, ça fait du bien.

7_IMG_0006

7_IMG_0013

Deux ferrys plus tard, sur une route sans personne, j’aperçois un panneau qui indique un camping. Le coin est exceptionnel, j’attrape les freins et m’y arrête. Il est tout juste 18h, je m’installe.
C’est un tout petit camping, on y est 7 campements différents. Les douches sont dans un superbe état et gratuites!

Je trouve de quoi recharger ma batterie et mon téléphone.
Une femme italienne me propose à manger, je refuse par politesse mais c’est sans compter son tempérament. Elle m’apporte des spaghettis avec un mélange de tomate et fromage, j’suis amoureux. D’autres voisins allemands qui voyagent en 4×4 réaménagé m’apportent une bière. WOW la soirée de rêve.
Depuis quelques jours, je retrouve mon allemand alors je m’empresse d’aller les remercier en allemand,  avec un peu d’anglais quand même bref grand plaisir cette soirée.

7_IMG_0023

Un peu plus tard, je vois deux motards attraper les freins devant le panneau du camping puis faire demi tour pour y venir s’installer la nuit.

Clairement, c’est ce genre de journée qui me confirme mon envie de voyager et ça compense clairement les déboires de la veille.
Par contre, il faut absolument que je roule plus si je veux passer un peu de temps dans les Lofoten comme on me le conseille tant et si je veux attendre le Cap Nord.

7_IMG_0030


6 Comments Jour 7 – Route 48 jusque Tysse

  1. pilpat

    Tu me vends du rêve mon ami ! Je n’ai pas manqué une ligne de ton périple jusque là … et j’attends la suite avec impatience !
    Bonne route ! Superbe site web et fabuleuses photos au passage !
    P.

    Répondre
  2. Mathieu

    Merci beaucoup Pil!
    J’espère pouvoir publier la deuxième semaine dans les quinze jours.

    J’ai pas encore choisi les photos mais le prochain pack devrait envoyer du pâté!

    V

    Répondre
  3. Nicolas.Pianelli

    Hello Momo!

    Joli trip mon ami tu me vends du rêve, continue de publier je viens de lire tout ton site d’une traite et je suis blasé que la suite ne soit pas encore écrite!

    Bisous ma poule!

    N.

    Répondre
    1. Mathieu

      Content que ça te parle comme bout de voyage 🙂

      Pour la suite, il faut laisser la mayonnaise monter mon ami.
      A partir de mercredi prochain je devrais pouvoir avancer doucement dessus!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *