Jour 5 – Preikestolen


Je suis le dernier à me réveiller ce matin, Herbert a déjà tout rangé mais traine un peu pour le petit déj.
Il a légèrement plu avant que je ne sorte, rien de méchant.

Bon un matin assez classique avec les au revoir à chacun. Je suis le premier à partir et le but aujourd’hui est d’aller à Preikestolen. J’y suis en une heure et demi en longeant là côte avant de rentrer dans les terre pour prendre un ferry, avec un peu de bruine par ci par la.

5_IMG_9944
Preikestolen est un spot connu, dont on voit souvent des photos, 6-700m de vide au dessus d’un fjord. Partout j’ai pu lire qu’il y a une marche d’une heure trente à deux heures.
Un emplacement sur le parking est réservé pour les deux roues, avec un parcmètre. J’arrive à me faire de la monnaie et m’équipe en conséquence : chaussures de marche, pull, veste bref de quoi avoir chaud et rester sec.

Le reste a du rester à la moto : les bottes, le jean et les gants sont rentrés dans les valises. Impossible pour le casque et le blouson. Je m’arrange pour accrocher le casque à la moto avec mon U, le cuir restera sur la moto, comme j’ai pu voir d’autres le faire. Tu laisserais ton cuir sur ta moto en France?

La marche est en plusieurs paliers. Le premier est bien violent, arrivé en haut je fonds. Ça fait longtemps que je n’ai pas fait une marche aussi rude. Et ça ne s’arrêtera pas : une marche sur des rochers, parfois glissants. J’ai été surpris de voir des gosses le monter, bon après ça dit pas en combien de temps. Au final je m’en sors en 1h20 sans m’arrêter car la pause peut être fatale.
L’arrivée en vaut la peine, même si c’est vraiment sur-peuplé. D’autres spots au cours de la marche sont aussi très jolis avec presque personne.

5_IMG_9961

5_IMG_9963
La descente est infernale, avec des bouchons et c’est difficile de retenir le poids du corps sur les derniers pas en descente. Bref, c’est fait et c’est top de l’avoir fait. D’autant plus que je n’ai pas eu de pluie \o/.

De retour au parking moto, j’aperçois les motos de mes colocataires tchèques de la veille. Ils ont du monté mais je ne les ai pas vu.

5_IMG_9968

Je pars pour me trouver un camping. Pas le premier sur la route mais un autre plus loin que je trouverai finalement après un joli cliché pris sur la route.
Un local me propose un bout de bois pour ma béquille – oui j’ai réussit à oublier ma capsule au Danemark – j’apprécie le geste.

5_IMG_9970

5_IMG_9975


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *