Jour 3 – Allemagne – Danemark


Réveil 8h30, mon voisin français est déjà parti. Je n’ai pas entendu de moteur, bref on a échangé nos numéros pour se retrouver ce soir, on verra bien.

Le temps de me préparer et décoller, 10h approche. Je trouve 10-15 minutes pour faire connaissance avec notre autre voisin en deux roues : Marvin, un allemand qui part jusqu’en Norvège également sur un 50cc de la marque Simson – marque connu de l’Allemagne de l’est à l’époque. Je vous laisse jeter un oeil à son site pour ceux qui comprennent un bout d’allemand.
Je pars direction l’autoroute. Je finis de traverser l’Allemagne puis le passage au Danemark se fait tout seul. On aura beau dire ce qu’on veut mais cette ouverture aux frontières est juste magique. Puis ça sera encore et toujours de l’autoroute jusque Hirtshals.
Les bourrasques de vent rendent le trajet encore un peu plus pénible mais j’arrive au bout.

A mon arrivée dans la ville, je veux repérer le terminal du ferry pour le lendemain et sur qui je tombe, Éric! Lui aussi vient à peine d’arriver mais a pris d’avantage son temps en passant par les petites routes. On fait nos repérages puis on part pour trouver un camping.

Le premier qu’on va voir se trouve a l’Ouest de la ville, face à la mer mais directement exposé au vent. On va en voir un autre à l’Est cette fois ci. Celui ci est caché dans les arbres avec des emplacements d’herbe. Bref, le choix est fait. La ville qu’on a pu traversé semblait bien plus grande sur la carte, j’ai pas eu l’impression qu’il y avait grand chose.

3_IMG_9897
On s’installe, j’en profite pour laver les vêtements (qui ne sont pas encore sec ce soir), on papote tel des gonzesses puis on une balade sur la plage s’impose. La plage est accessible à pied par un petit chemin, ça fait du bien de marcher un peu après toutes ces heures de route.
Eric me dira que pour ne pas nous réveiller ce matin, il a poussé à pied sa moto. Je me disais bien ne pas avoir entendu de moteur.

3_IMG_9898

Beaucoup d’autres motos très bien équipées arrivent au camping, de toute nationalité que ce soit pour aller en Islande ou en Norvège.

C’est moi qui offre le diner à base de pâtes au thon qui passera tout seul. On prépare les affaires pour le lendemain et le soleil se couche tranquillement à travers les arbres.

3_IMG_9906


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *